Les brebis, la tonte, le tri des toisons, la filature, etc...

Page qui s'annonce sympa.... en cours de construction.

La laine provient des moutons Est-à-Laine-Mérinos, d'abord ceux de ma sœur puis ceux d'autres éleveurs locaux qui se rajoutent au fil du temps. Dans le futur il y aura aussi la laine d'autres races de moutons locaux, aux toisons différentes mais adaptées pour la fabrication d'autres produits en laine.

On peut trouver sur le marché de la pure laine très...rustique, mais avec une bonne sélection, du travail et de l'attention, elle peut être douce et belle. C'est une matière vivante, irremplaçable qui procure un confort inégalé, à redécouvrir.

Fleurs de laine privilégie les troupeaux élevés au pâturage, en plein air. la laine est plus belle et les moutons plus heureux !

Les moutons sont indispensables au maintien des prairies naturelles, de parfaites tondeuses écologiques. Essentiels  pour l'environnement, et notre planète.

Ces bergères et bergers qui ont opté pour ce mode d'élevage en extérieur sont des gens passionnés dont je respecte le courage et la philosophie.

Suivant cette philosophie de privilégier le travail local et la proximité, les filatures et entreprises artisanales avec qui nous travaillons sont françaises, il faut aussi préserver ces patrimoines !

Il faut réinventer la laine ! Elle a la mauvaise réputation de gratter, comparée au synthétique appelé "laine" ou des fibres tellement traitées, superwash etc. qu'elles ont perdu leur nature !

100% naturelle, zéro traitement.


UNE FIBRE VERTE….

Laine naturelle

 

La laine est depuis toujours considérée comme la meilleure fibre écologique,

qui respecte la planète !

 

La laine n’est pas fabriquée, elle pousse naturellement, c’est une ressource naturelle et durable, puisée au cœur des prairies naturelles d’Alsace, respectant l’environnement et les écosystèmes dans lesquels les troupeaux évoluent.

L’énergie et la quantité d'eau utilisées pour produire la laine est quatre fois moindre que celle nécessaire à la production d’autres textiles. La laine produite localement génère une faible empreinte carbone. Aussi, la laine est 100% biodégradable, renouvelable, recyclable, elle absorbe les émissions nocives de carbone dans l’atmosphère et contribue à la préservation de l’environnement.

 

Les toisons qui ont servit à la fabrication de ces premières pelotes proviennent de l'élevage Alsace Mérinos et Traditions pratiquant l'éco-pâturage en Alsace (68) en partenariat avec le Parc naturel régional des Ballons des Vosges, Natura 2000 et le CSA (Conservatoire des sites Alsaciens).

Laine Mérinos - Fleurs de Laine

....   Couvre-toi bien sinon tu vas attraper froid !                            Oui, mais que porter ?

Le mot "Chandail" vient de "marchand d'ail" ("marchand" autrefois abrégé par "chan"), et désignait à l'époque le vêtement en laine portés par les vendeurs du marché et par les Johnnies, ces paysans bretons qui partaient vendre l'ail et l'oignon aux Anglais. Ils parcouraient les rues en criant "Marchand d'ail", cette expression est devenue "chandail", désignant ce vêtement.

 

Le Pull over, est le terme anglais signifiant que c'est un vêtement qu'on enlève par le haut.

 

Un Cardigan est une veste finement tricotée à la machine ou à la main, à manches généralement longues, sans col, se boutonnant sur le devant par des boutons ou une fermeture éclair En contraste, d'un pull-over qui ne s'ouvre pas devant, mais qui doit être enfilé par la tête pour être porté.

 

Le véritable Chandail Marin était un long vêtement, porté près du corps, que les pêcheurs enfilaient comme une seconde peau pour se protéger du froid, de la pluie et des embruns… Fonctionnel et facile à enfiler grâce à son boutonnage sur le côté, en laine de mouton brute, non lavée.

 

Au fil du temps, la maille se fit plus serrée, une maille secrète pour mieux résister au vent et au froid et rendre imperméable ce mythique vêtement de laine.

Dans la Marine nationale, le Pull Marin est un des éléments du paquetage officiel des engagés, la couleur unie était réservée aux officiers et les rayures distinguaient les matelots.

 

Le terme Gilet est dérivé du turc yelek (camisole sans manches portée par les esclaves sur les galères)

 

Le Tricot est une étoffe de laine, assez rêche au toucher et plutôt épaisse et bien entendu : " fait en mailles au moyen de longues aiguilles à tricoter " , (issu de l’ancien français tricoter "battre avec des bâtons". trique = bâton, tricot = bâtonnet).

 

La Bure est un tissu de laine assez grossier. Cette étoffe sert de base à la confection de vêtements pour les religieux et en particulier pour les frocs des moines.

 

 

 

Laine à tricoter